Témoignages

Témoignages

Témoignage d’un éducateur pair

MAJDI, tu es un Éducateur Pair Homme Ayant des Rapports Sexuels avec des Hommes (EPHSH), qu’est-ce que l’ATL MST SIDA t’as apporté ?

Au début je n’étais pas sociable. Avant d’intégrer l’association, j’avais honte de déclarer que je suis homosexuel, mais avec le temps j’ai appris que les gens ici acceptent la différence sans faire de discrimination. Avec le temps, j’ai senti que ce local est plus tendre que ma maison, je peux être moi-même sans rien cacher, sans utiliser une autre image de qui je suis, ce que je dois faire en dehors de ce local. Je fréquente plus facilement les gens maintenant, je peux parler devant un grand nombre de personnes sans avoir honte, sans être timide. Avant j’avais peur. J’ai moins peur du regard des autres, j’ai appris beaucoup de choses en ce qui concerne le SIDA et les maladies sexuellement transmissibles en général. Avant je ne savais pas que les IST pouvaient se transmettre lors d’un rapport entre hommes.
J’ai aussi pu rencontrer d’autres HSH ici qui sont devenus mes amis. Avec l’ATUPRET j’ai pu avoir des informations concernant les drogues et leur nocivité ; j’ai assisté à beaucoup de formations en dehors de l’ATL MST SIDA avec des associations étrangères qui défendent les populations clés. J’ai connu ces associations grâce à l’ATL MST SIDA car j’ai été le coordinateur des HSH .
Mon travail comme EP m’a donné de la force pour défendre la cause des HSH et pour donner des informations aux autres. Parfois, résoudre des problèmes concernant leur vie en tant que HSH m’apporte beaucoup, on rencontre certaines personnes qui sont vraiment désespérées. J’espère que, dans le futur, la population HSH recevra plus d’attention dans la société et que les gens comprendront qu’être homosexuel n’est pas un crime. Il faut commencer par changer les mentalités, comprendre que chacun cdoit être libre de vivre sa sexualité comme il veut tant que ça ne nuit pas aux autres.

Témoignage d’une volontaire

 

MANON, tu étais volontaire à l’ATL MST SIDA pendant six mois (avril 2014 – septembre 2014), que penses-tu de ton expérience ?

A mon arrivée en Tunisie, j'ai été tout de suite accueillie par Faouzi et Ramzi, le président et le vice-président de la section jeune de l'association. J’ai été logée avec deux autres volontaires français de Sfax et je me suis donc rapidement et facilement installée. Au sein de l'association, j'ai été très bien reçue par l'ensemble de l'équipe qui m'a aidée à comprendre les missions et les actions de l'ATL MST SIDA et son fonctionnement. Ma mission a été dès le début et jusqu'à la fin un travail d'équipe. C'est une chose que j'ai beaucoup apprécié, j’ai pu compter sur l'expérience de mes collègues. C'est important parce qu'il faut du temps pour comprendre le fonctionnement de l'association, ses orientations et ses relations avec les partenaires. Il m'aurait été difficile d'avancer sans cet accompagnement.
Le travail que j'ai effectué a été très enrichissant et formateur. J'ai participé à l'élaboration de projets et à la recherche de fond. L'élaboration de projets m'a permis de comprendre et de réfléchir aux besoins des différentes populations clés, à leur situation et aux réponses que l'on pouvait apporter. À partir de cela, nous réfléchissions aux objectifs de l’association et aux moyens à mettre en oeuvre pour les atteindre. La recherche de fond est d'abord un travail de compréhension des mécanismes de financement, d'identification des différents bailleurs et de leurs attentes puis de communication sur l'ATL MST SIDA et ses projets.
Ce volontariat m’a permis de rencontrer de nombreux acteurs de la société civile à Sfax et en Tunisie, de m'intéresser au tissu associatif local et aussi aux institutions et aux politiques publiques tunisiennes. Ces six mois, qui sont passés très vite, sont pourtant difficiles à résumer. Je crois que l'essentiel est que cette mission a été une très bonne expérience professionnelle et humaine. Au-delà de mon travail, j'ai passé un séjour en Tunisie inoubliable. J'ai découvert un pays, une culture et surtout de nombreuses personnes qui m'ont apporté beaucoup de bonheur .